Les statoréacteurs

Les statoréacteurs sont les réacteurs les plus puissant avec les moteurs-fusées, grâce aux statoréacteurs, les avions ainsi que les missiles peuvent atteindre de très grandes vitesses.Néanmoins, les statoréacteurs présentent un grand défaut et non des moindres, ils ne peuvent pas pas assurer une propulsion à l'arrêt. Ce qui fait des statoréacteurs les réacteurs les plus puissant mais qui ne peuvent fonctionner qu'avec une vitesse minimale de Mach 1 : Environ 340m/s (soit la vitesse du son) il est donc imprtant que les avions ou missiles propulsées par des statoréacteurs aient une vitesse minimale pour que ceux-ci puissent voler. C'est pour celà que les avions sont lancés depuis d'autres gros avions ou alors des avions combinant les turboréacteurs et les statoréacteurs.

 

Largage d'un avion à statoréacteur : 

Largage

Les avions combinants les statoréacteurs et turboréacteurs se composent de deux parties de moteur,  soit le statoréacteur se situe a l'entrée puis, dans la tuyère du statoréacteur se trouve le turboréacteur soit inversement comme sur le schéma ci-dessous. Cette combinaison permet son autonomie pour le décollage.

Combi stat turb

Le Leduc 022, avion combiné turbo et statoréacteurs totalement autonome pous ses décollages:

Leduc 0 22

Ainsi que le Sr-71 Blackbird combinant turboréacteurs et statoréacteurs (avec post combustion):

Lockheed sr 71 blackbird usaf armaments museum eglin afb florida

 Le fonctionnement du statoréacteur :

Stato prop

Losque la vitesse est suffisament importante environ Mach 1, le statoréacteur peut fonctionner. L'air rentre dans le statoréacteur, la forme de la section où passe l'air entraîne une augmentation de la pression du fluide ainsi que l'augmentation de sa température mais diminue la vitesse de celui-ci(Bernouilli), il est compréssé. Le carburant est injecté dans l'air passant dans le statoréacteur, la flamme est entretenue par les accroches flammes et les pulvérisateurs dans les champbres de combustion. La tuyère génére la poussée grâce à la detente des gaz brûlés.

 

 

 

Ajouter un commentaire