a) Les turboréacteurs

Les turboréacteurs dans l'aviation

Henri Coanda avait créé un prototype d'avion à réaction en 1910, seulement le moteur était difficilement contrôlable comme l'avion en lui-même, suite à un essai où l'avion avait beaucoup plus de puissance qu'un moteur ordinaire, Coanda fut surpris et il coupa le moteur pour arrêter l'avion. L'inertie étant importante réussi a faire décoller l'avion mais privé de propulsion lorsqu'il avait décollé s'écrasa et blessa légèrement Coanda qui revenait vers les moteurs conventionels de l'époque, les moteurs à hélices.

Avion à réaction de Coanda :Coanda 1910

Le premier turboréacteur a fait réellement apparition en 1939 lors de la seconde guerre mondiale, depuis cette date, l'aviation n'a cessé de se développer et de nos jours, la plupart des avions sont équipés de turboréacteurs, (Mis a part ceux de plaisance), l'aviation civile est désormais équipée d'avions à réaction.

Le premier avion à réaction à avoir réussit ses tests est le Heinkel He 178 voici la photo de l'avion ci-dessous :

Heinkel

 

Dès ses tests terminés, l'Allemagne lança la production de masse de turboréacteur le Junkers Jumo 004 en 1944 pour équiper l'avion Messerschmitt Me 262 Schwalbe, le premier avion à turboréacteurs fabriqué pour la guerre.

Le turboréacteur Junkers Jumo 004: 

280px junkers jumo 109 004

Le Messerschmitt Me 262 Schwalbe :

Me

Fonctionnement d'un turboréacteur simple flux et un seul corps :

Simple flux

Lors de l'asmission, l'air est aspiré par la soufflante ( la première hélice qui a pour seul but d'envoer l'ai dans le réacteur), cet air est ensuite comprimé afin que la pression de celui augmente. Le kérosène est injecter dans une chambre de combustion où l'air passe, le kérosène prends feu ce qui permet aux gaz de prendre plus de place. Les gaz brulés partent dans la tuyère(partie arrière du réacteur) qui rétressi afin d'augmenter la vitesse du gaz qui a été brulé précédemment, en passant, il fait tourner une turbine qui est reliée à la soufflante ce qui permet de créer un mouvement continue sans utiliser d'autre énergie pour mettre en mouvement la soufflante. Le mouvement se répète tant que le moteur est en marche.

Fonctionnement d'un turboréacteur double flux et double corps:

872px turbofan operation lbp fr svg

Il s'agit du même principe que le réacteur simple flux à la différence que l'air aspiré par la soufflante se sépare en deux flux. Une partie sert à la combustion comme dans le turboréacteur simple flux mais il y a l'autre partie de l'ai qui ne rentre pas dans la chambre de combustion, elle passe le long de celle-ci mais rien ne se produit, l'air circule simplement.

 

De nombreux accessoires ont été rajoutés sur les turboréacteurs au cour des dernièrs années, comme la post-combustion ou encore les inverseurs de poussés.

Fonctionnement de la post-combustion :

Propulsion par reaction 004Lorsque les gaz sont sortis de la chambre de combustion, des gicleurs envoient du carburant et l'enflamment, ce qui pousse les gaz beaucoup plus vite dans la tuyère, ce principe à pour effet d'augmenter la vitesse de sortie des gaz de la tuyère pour que l'avion ailles beaucup plus vite, néanmoins, ce procédé utilise beaucoup de carburant et ne peux donc pas être utilisé sur long terme durant un vol.

La post-combustion est très utilisés pour les avions de chasse mais pas pour l'aviation civile actuelle.

Fonctionnement des inverseurs de poussée(ci-dessous sur un airbus a319) 

A319reverse

Il s'agit de deux ou quatre parties du turboréacteurs qui bougent afin que l'air poussé par le réacteur change de direction pour ralentir l'avion avant et pendant l'atterissage.

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×